L'ancêtre des naturistes

téléchargez le bulletin d'adhésion 
version française    english translation            

 
Adhésion / Membership / Aanmeldinsformulier / Antrag auf Mitgliedschaft

Adhésion au CNGA : 

quelques explications ...

Cher(e)s ami(e)s naturistes,  Beste Templiers-vriend(in),   Liebe Freunde des Naturismus,

Toute association a besoin d’un minimum de budget pour fonctionner. Le cnga n’échappe pas à cette règle. Les dépenses de l’association sont cependant limitées aux frais d’affranchissement et à la participation de frais de transport pour certaines réunions. 

Le statut « atypique » de notre association, fait que la grande majorité de ses membres vient de loin pour défendre les intérêts des naturistes dans les Gorges de l’Ardèche. Aussi, la moindre réunion en préfecture d’Ardèche ou rencontre avec les élus et les acteurs de la Réserve, engendre tout de suite des frais. En tant que membre du siège de la Fédération Française de Naturisme au Comité Consultatif de la Réserve Naturelle des Gorges de l’Ardèche, il est de notre devoir d'assister aux réunions.

Depuis 2006, les représentants du cnga ont participé à toutes les réunions et groupes de travail du Comité Consultatif de la Réserve. Nous avons pu, lors de ces rendez-vous, défendre les intérêts des naturistes et défendre l’avenir du naturisme en préservant notamment le droit à camper au bord de l’eau (droit menacé par la réécriture du décret de 1980, toujours en cours actuellement). 

L'Assemblée Générale décide chaque année du montant de la cotisation (voir tarif sur le bulletin). Le Conseil d’Administration du cnga prend en compte les moyens de chacun, notamment des familles. Cependant, il faut être convaincu que sans aides supplémentaires, toutes les actions que vous lui avez confiées auront des difficultés à être réalisées (un seul déplacement des délégués au Conseil Consultatif de la Réserve correspond au montant de 15 adhérents/an !). 

Aussi, l’appel est lancé pour que chacun puisse aider, à la hauteur de ses moyens, en versant une contribution supplémentaire. 

  La FFN, c’est aussi le cnga

La Fédération Française de Naturisme joue un rôle important à nos côtés pour que vive le naturisme dans les Gorges. Le cnga est une association affiliée à la FFN. De fait, l'adhésion cnga implique la délivrance de la licence FFN.

Il est donc normal et indispensable que tous les membres du cnga soient licenciés FFN. Cette licence, garante de l’éthique naturiste, permet au niveau national le développement du naturisme. De plus, dans certains centres de vacances, la licence FFN est nécessaire pour tout séjour, ce qui est le cas au Camping des Templiers car la structure est agréée FFN. Avec votre adhésion cnga , vous obtenez la licence FFN.

  • Alors pourquoi ne pas regrouper l’adhésion complète en une seule formule ? 

Tout simplement parce que certains adhérents (notamment les étrangers ou ceux qui sont déjà membres d’une autre association naturiste) possèdent déjà leur licence FFN ou INF-FNI.

  • La cotisation "CNGA + FFN" vous paraît-elle excessive ?

Peut-être, d’autant qu’il faut parfois la multiplier par deux ou trois dans les familles. Mais sachez que la pratique du naturisme n’est toujours pas admise librement par la loi en France et qu’il faut en permanence des associations et une fédération fortes pour défendre les intérêts des naturistes.

  • Mais nous travaillons pour que votre adhésion vous offre des avantages :

 Adhésion cnga :

  •  accès permanent à l’information sur le site du cnga (Espace membres par code personnel)

  •  avantages dans le cadre de partenariats entre le cnga et des acteurs économiques choisis de la région ardéchoise

 Licence FFN :

  • informations de la FFN (abonnement inclus à la revue fédérale "Naturisme Naturellement Nu" - 4 parutions annuelles + le Guide officiel de toutes les entités naturistes)

  • accueil privilégié à toutes les entités affiliées, agrées ou partenaires de la FFN

  • assurance responsabilité civile

  • réduction de 20 % sur le prix abonnement à la revue Naturiste Magazine

  •  réductions et avantages divers (voir liste actualisée sur le site de la FFN)

Le calme du rapide de La Pastière après 16hVous avez découvert les Gorges de l'Ardèche quand vous étiez enfant ?
Vous revenez depuis chaque été ? Vous souhaitez que vos enfants et petits-enfants partagent ce bonheur ?

Alors adhérez au Club Naturiste des Gorges de l'Ardèche !

Nous sommes convaincus que vous aurez à cœur de continuer à soutenir nos actions

juste un peu d'histoire ...

1. Été 2004 : les naturistes des Gorges de l’Ardèche découvrent que le camping "La Plage des Templiers", dernier camping naturiste des Gorges, est menacé par une fermeture administrative provisoire. Leur « paradis » risque de disparaître. C’est l’acte de naissance du cnga .
2. Février 2005 : le préfet de l’Ardèche, par arrêté préfectoral, ferme définitivement le camping naturiste. Sans la mobilisation et les actions du cnga, il n’aurait pas été possible d’obtenir l’abrogation de l’arrêté de fermeture ainsi que la réouverture administrative après les deux commissions de sécurité de juin 2005.
3. Été 2006 : la famille naturiste se déchire et l’exploitant du camping refuse le séjour des membres du bureau du cnga en juillet ; il ne renouvelle pas non plus son partenariat avec la FFN. Pourtant, dans les Gorges, tout bouge : d’une part, la révision du décret de 1980 fixant les règles de la Réserve Naturelle remet en cause le droit à camper au bord de l'eau et d’autre part, suite au renouvellement du gestionnaire de la Réserve au 1er janvier 2007,  le SGGA (gagnant de l'appel d'offre) annonce n'être pas très favorable à l’existence de campings dans la Réserve.

 4.  Entre 2006 et 2010 : l'exploitant du camping ne fait rien pour mettre ses installations en conformité et rejette toutes les propositions d'aide du cnga .
Résultats
: après deux nouvelles commissions de sécurité en 2008 et 2009, le préfet d'Ardèche prononce, par arrêté, la fermeture provisoire du camping et, en 2010, le déclassement du camping, valant fermeture définitive. Malgré cela, l'exploitant décide d'ouvrir. Le
cnga et la FFN n'approuvent pas cette décision illégale et risquée pour l'avenir. La preuve ...

La fermeture définitive du camping est alors prononcée par le Préfet le 20 décembre 2010.

Parallèlement, la préfecture d'Ardèche achève la révision du décret de 1980. Le risque de voir disparaître le camping du décret est heureusement écarté grâce à l'investissement des représentants de la FFN au "Comité Consultatif de la Réserve Naturelle des Gorges de l'Ardèche" et aux nombreuses interventions auprès de la Préfecture et des Autorités administratives. Le projet de décret qui partira à la signature ministérielle, maintient le droit à camper sur le site des Templiers. Une première victoire pour les naturistes.

5. 2011 : Une solution de reprise du camping est proposée. Le projet du repreneur (Pierre Peschier) a le soutien de la FFN et du cnga . Pour autant, rien est gagné. Les dernières années ont laissé de nombreuses séquelles dans les relations avec l'Administration. Les autorisations pour travaux, ainsi que celles des Commissions de Sécurité ne permettent malheureusement pas une ouverture à l'été 2011 malgré la grande mobilisation des naturistes et la pétition lancée au niveau européen.
6. Début 2012 : les négociations reprennent. La FFN et le cnga continuent leurs actions pour aider Pierre Peschier dans son projet et obtenir une réouverture du camping au printemps. L'arrivée d'un nouveau préfet et d'un nouveau sous-préfet à Largentière est de bonne augure. Ce dernier sera l'acteur principal de la reconstruction du dialogue et des solutions techniques et administratives qui permettront la réouverture prononcée le 04 juin 2012 par le préfet d'Ardèche. Deuxième victoire pour les naturistes.

7. 21 juillet 2012 : le cnga tient son Assemblée Générale sur le site des Templiers. Une première depuis 2005 ! La saison se déroule sans problème. Les naturistes retrouvent leur "coin de paradis" et découvrent les innovations apportées par Pierre Peschier, le nouvel exploitant.

8. En guise de conclusion provisoire : la pratique du naturisme reste un combat permanent. La loi ne nous protège pas car il faut obtenir les autorisations auprès des municipalités et des préfectures. Il est donc plus que jamais nécessaire d'être nombreux dans l'association qui se bat depuis 2005 pour que vivent Les Templiers. Rejoignez-nous, rejoignez le cnga !

Adhérer au cnga
c’est choisir de participer activement à la défense
et à l’avenir du naturisme dans les Gorges de l'Ardèche

téléchargez le bulletin d'adhésion 
version française    english translation